Éjaculateur précoce, ce qu’en pensent les femmes ...

L’homme précoce a presque toujours des problèmes de couple ou des difficultés à garder ses partenaires. Alors l’homme souffrant d’éjaculation précoce doit se demander ce que veulent les femmes.

L’éjaculation précoce, un problème de couple

L’homme précoce vivrait très bien le fait d’éjaculer en moins de deux minutes si sa partenaire n’y voyait pas de problème, mais les femmes d’aujourd’hui revendiquent le droit au plaisir, et les jeunes filles encore plus.

L’homme qui se masturbe peut éjaculer en une minute, pas de problème puisque personne ne le lui reprochera mais dans le rapport sexuel qui implique une partenaire, entre immédiatement la dimension d’échange et de partage. Ces notions d’échange et de partage constituent le problème de fond de l’éjaculation précoce. Il va de soi que l’homme doit donner du plaisir à la femme qui lui donne du plaisir. Sinon à quoi bon faire l’amour avec quelqu’un d’autre (s’il n’apportait pas quelque chose de plus que la masturbation) ?

Dans ce cadre, c’est de l’autre que l’éjaculateur précoce doit se soucier et c’est pour sa partenaire que l’homme précoce doit retarder son éjaculation et solutionner ce problème.

Témoignage de femme sur un homme précoce

Élodie a eu une relation amoureuse avec un homme souffrant d’éjaculation précoce. « La première fois, comme c’est allé très vite je n’ai même pas compris ce qui se passait. C’est seulement au second rapport que j’ai compris. Ensuite, j’ai essayé d’autres positions, par exemple, je me mettais sur lui mais il jouissait toujours aussi vite. Pour les préliminaires, il était excellent, il me léchait longuement mais j’avais envie de sentir son sexe en moi, et envie de jouir avec lui. Mais la pénétration n’a jamais duré plus d’une minute trente. J’en étais réduite à aller me masturber dans la salle de bain pour jouir... Un jour, je lui ai dit qu’il fallait qu’il consulte un thérapeute. Dédaigneux, il m’a dit qu’il n’en avait pas besoin, donc je lui ai dit que j’étais frustré mais Il n’a pas réagi. Je l’ai quitté ... Par la suite, j’ai eu l’occasion de parler avec son ex-femme. Elle m’a raconté que ça se passait de la même manière avec elle, qu’il n’y avait pas moyen d’en parler avec lui et de l’envoyer consulter ».

Ce que montre le témoignage d’Élodie c’est la honte de cet homme, son incapacité à dialoguer avec ses partenaires pour trouver une solution. L’obstacle insurmontable pour les hommes qui souffrent d’éjaculation précoce c’est le refus de parler. Les femmes n’en veulent généralement pas aux hommes d’éjaculer trop vite, ce qu’elles leur reprochent c’est de ne pas vouloir « se soigner ».

Homme précoce, que faire ?

Quel que soit le problème, dans un couple, la rupture vient presque toujours d’un manque de dialogue. Fuir le sujet de discussion est la pire des solutions. Parlez avec votre partenaire de ses attentes, de ses fantasmes, de ce que vous pouvez essayer de faire pour remédier à votre éjaculation précoce mais parlez avec elle. Les femmes, pour la plupart, sont indulgentes vis à vis de l’éjaculation précoce ou des dysfonctionnements érectiles. Dans le couple, chacun doit s’occuper du bien-être et du plaisir de l’autre, alors ne pas se confier, ne pas traiter son éjaculation précoce revient tout de même à sacrifier une relation par souci narcissique, et intuitivement les femmes ne s’y trompent pas.

C’est l’homme, parce qu’il surinvestit narcissiquement son sexe et ses capacités sexuelles qui trouve son problème honteux, pas la femme. Plus concrètes, les femmes cherchent des solutions et parlent facilement des choses intimes. Les femmes aiment rarement un homme pour son sexe et ses capacités sexuelles. Elles l’aiment parce qu’elles le trouve beau ou désirable et pour ses qualités humaines, intellectuelles, éventuellement pour son pouvoir ou son argent mais rarement pour son sexe. Ce surinvestissement des hommes sur leur sexe et la honte qui en découle les amènent à laisser le problème s’installer, à se replier sur eux mêmes, à sacrifier leurs relations et vivre dans le tourment sans agir pendant des années. Donc, messieurs, déplacez votre orgueil ou votre fierté, parlez, et décidez de .

Ce que veulent les femmes sexuellement

Les femmes sont toutes différentes bien que sexuellement, elles soient souvent divisées en deux catégories : les clitoridiennes et les vaginales. Le sexe féminin parfois appelé « continent noir » est encore bien mystérieux et il serait trop simple de pouvoir dire que les unes jouissent par stimulation du « point G » (situé sur le col de l’utérus) et les autres par stimulation du clitoris. Ainsi une clitoridienne peut avoir besoin de se sentir pénétrée et une vaginale peut être excitée par la stimulation du clitoris. Donc, l’éjaculateur précoce ne peut pas espérer avoir la paix avec une clitoridienne qu’il pourrait faire jouir par des caresses avant de la pénétrer, même si provisoirement, pendant une thérapie, ce peut être une solution (si la partenaire est d’accord).

Ce que les hommes précoces ont à gagner

Au XIX ème siècle très puritain, l’influence de la religion sur les consciences n’autorisait pas la plupart des femmes à exprimer leur désir et à exiger du plaisir. Elles pouvaient être frigides et les hommes précoces, la chose (généralement baptisée « devoir conjugal ») était vite réglée et chacun y trouvait son compte. La femme était vite débarrassée de cette corvée et l’homme soulagé.

Mais au XX ème siècle, tout a changé. A partir de la fin de la première guerre mondiale, la littérature laisse percevoir l’évolution en cours, pour ne pas dire la révolution à venir. Un livre tel que « L’amant de lady Chatterley » préfigure l’avènement du plaisir féminin. « Quel dommage que la plupart des hommes soient si facilement honteux » fait dire D. H. Lawrence à Constance dans « L’amant de Lady Chatteley ». C’est au moment où les femmes ont accédé au plaisir que l’éjaculation précoce est devenue un problème pour les hommes. Mais ce que les hommes ont gagné c’est d’avoir une partenaire qui décuple leur plaisir parce qu’elle prend du plaisir, et que plus une femme prend du plaisir, plus elle en donne à son partenaire. A l’inverse, l’homme précoce, en frustrant sa partenaire, se prive d’un plaisir plus intense.

Comment retarder son éjaculation ?

Donc apprendre à retarder l’éjaculation restera toujours la solution à privilégier. Si de manière transitoire, des ou des trucs peuvent vous aider, à long terme ils s’avèrent contraignants.

est une méthode simple, efficace et naturelle pour apprendre à retarder son éjaculation.

Suggestion d’articles

Quand éjaculer vite devient un problème de couple.

Le sexe et l’alimentation sont les deux besoins fondamentaux de l’homme. Ainsi, il n’est pas surprenant que le sexe occupe quotidiennement nos pensées, surtout quand il ... [ Lire la suite ]

Je souffre d’éjaculation précoce, mais je ne veux pas consulter !

De nombreux sondages belges, européens ou mondiaux, ont montré que l’éjaculation précoce est un trouble extrêmement répandu. Pas moins d’un homme sur trois est concerné par la ... [ Lire la suite ]

Retarder l’éjaculation, l’art de jouir et faire jouir

Si les hommes précoces ont besoin de retarder leur éjaculation pour vivre des relations sexuelles plus satisfaisantes, ils ne sont pas les seuls. Des hommes qui se retiennent plus de ... [ Lire la suite ]