Comment retarder l’éjaculation précoce dès aujourd’hui ?

Si vous cherchez une solution facile que vous pouvez mettre en œuvre dès aujourd’hui afin de retarder l’éjaculation, la méthode dite du Stop-and-go, premier pas d’un contrôle de votre excitation, est faite pour vous.

L’éjaculation, comment ça marche ?

Reliée aux testicules pour expulser le sperme, la verge a la forme d'un cylindre de peau terminé par le gland, lui-même recouvert du prépuce (une muqueuse) retenu à la base par "le frein", un endroit extrêmement érogène. La verge au repos est un organe mou qui durcit et se redresse lors d’une érection. A l’intérieur, de la verge, la veine dorsale profonde apporte le sang jusqu’au bout de la verge. Sous l’effet de l’excitation, (à travers les deux corps caverneux) la verge se gorge de sang et c’est ce qui rend la verge rigide. A ce moment là, l’excitation à son comble agit comme une pression dans un tuyau. Cependant la verge est comme reliée au cerveau par de multiples terminaisons nerveuses qui la rendent sensible aux fantasmes ou aux sollicitations sensorielles et visuelles.

L’éjaculation relève du processus réflexe mécanique et biologique. Elle est l’aboutissement de la pression décrite ci-dessus qui tend à la libération. Cette libération c’est l’orgasme. Mécaniquement, il fait refluer le sang et diminuer l’érection. De fait, il met fin à l’acte sexuel.

Comment le stop-and-go et le slow-stroke aident à retarder l’éjaculation ?

La méthode du stop-and-go (ou encore celle du slow stroke) font partie des méthodes comportementales :

  • Elles sont simples et peuvent être mises en œuvre immédiatement.
  • Elles vous apprennent à dominer votre excitation.
  • Elles vous donnent le temps de savourer le moment.

Le stop and go, comment ça marche ?

Les règles du stop-and-go sont très simples.

Il s’agit d’arrêter tout mouvement de va-et-vient dans le vagin si vous sentez que l’éjaculation va se produire. Vous ne pourrez les reprendre que lorsque vous vous sentirez moins excité.

  • Le stop and go a donc pour objectif de faire baisser rapidement l’excitation sexuelle afin de retarder l’éjaculation. Si votre partenaire remue le bassin demandez-lui de s’arrêter aussi. Vous pouvez par exemple lui dire "stop" ou "pause" au moment où le va-et-vient doit s’arrêter, puis trouver un mot pour indiquer à votre partenaire que les mouvements peuvent reprendre, "go" par exemple...
  • Étant donné l’effet de vos pensées sur l’érection et l’éjaculation, détournez votre esprit de vos fantasmes ou même de ce que vous êtes en train de faire. Pendant cette pause, efforcez-vous de penser à votre travail ou à des choses désagréables.
  • Mettez tous vos sens au repos, si la bouche ou les seins de votre partenaire vous excitent particulièrement, détournez le regard.

Les plus du stop-and-go.

Les mouvements de va-et-vient opèrent une stimulation du pénis. Ils font monter, plus ou moins rapidement, l’excitation masculine. En marquant une pause dans ces mouvements lorsque l’orgasme devient imminent, la pression sexuelle diminue. Le stop and go permet donc de retarder l’éjaculation dans les cas où elle n’intervient pas au moment de la pénétration. La méthode du stop-and-go a fait ses preuves depuis longtemps et certains la pratiquent instinctivement, juste pour faire durer le plaisir. Point de départ de nombreuses thérapies proposées par les premiers sexologues, elle a été essentiellement employée pour que le patient apprenne à identifier correctement son degré d’excitation.

Il faut également noter que le stop-and-go est une technique accessible à tous. Elle ne nécessite pas de savoir-faire spécifique ou d’entraînement, et s’exerce sans outils. La pratique est pratique alors go, and stop !

Les moins du stop and go.

Bien évidemment, le stop-and-go comporte ses inconvénients. Il nécessite une partenaire conciliante, avertie, complice, car en stoppant tout mouvement de va-et-vient, l’homme fait également diminuer l’excitation de sa partenaire... Ce sont ces stimulations de son vagin et de son clitoris par frottements qui amènent la femme à l’orgasme. En arrêtant tout mouvement, en quelque sorte, vous coupez votre partenaire dans son élan. Si vous mettez le stop-and-go en œuvre sans l’avoir prévenue, elle risque de ne pas comprendre et de se sentir frustrée. Si possible, invitez-là à glisser la main entre vos bassins pour se caresser, de manière à ce que son degré d’excitation à elle ne diminue pas.

Un rapport sexuel est avant tout un échange, un partage, un voyage à deux. Il est essentiel de faire un effort pour communiquer avec sa partenaire et trouver l’harmonie à deux. Si elle est désorientée lors du stop-and-go, écoutez-là, expliquez-lui que c’est pour ne pas la frustrer en éjaculant trop vite.

Le stop-and-go à deux et le slow stroke en solitaire.

L’expression "slow stroke" désigne la même technique que le "stop and go" au cours d’une masturbation. Ainsi vous pouvez vous entrainer au stop-and-go, au contrôle de votre excitation et de vos pensées en pratiquant d’abord le slow stroke. En particulier le "slow stoke" vous permet de repérer le point culminant de votre excitation, le moment où il faut absolument cesser les mouvements de va-et-vient.

Le slow stroke en pratique.

Apprenez à repérer les signes annonciateurs de l’éjaculation :

  • une tension tellement intense du sexe que vous souhaitez la délivrance,
  • une contraction musculaire de tout le corps,
  • une accélération de la respiration,
  • une augmentation significative du rythme cardiaque,
  • une envie irrépressible d’accélérer les mouvements masturbatoires

C’est le moment de tout arrêter sans éjaculer !

Ne vous arrêtez pas à la pratique du stop and go.

Le stop-and-go est une technique de base des méthodes comportementales pour le traitement de l’éjaculation précoce mais elle n’est pas suffisante.

  • Consulter un sexologue. Ce professionnel de santé est un spécialiste des questions sexuelles. Avec lui, aucun sujet n’est tabou.
  • Consulter un psychologue qui connaît les liens de cause à effets entre l’esprit et le corps. Dans certains cas, il est intéressant de mener un travail d’introspection pour comprendre ce qui induit cette difficulté mécanique.
  • Si vous vous sentez incapable de parler de votre éjaculation précoce avec un professionnel, optez pour .
  • Évitez la caféine et la théine qui sont des vaso-dilatateurs.
  • Pensez aux médecines douces qui peuvent vous apporter une aide légère.

Suggestion d’articles

Le Kamasutra de l’éjaculateur précoce

L’éjaculation précoce n’est pas liée à une position mais certaines peuvent l’aggraver. Si vous avez tendance à éjaculer trop vite, mieux vaut éviter certaines ... [ Lire la suite ]

Solutionner l’éjaculation précoce grâce aux préliminaires

L’éjaculation précoce peut avoir de multiples causes. « Je suis précoce. Comment y remédier ? », vous demandez-vous. Il existe une solution peu commune. Alors ... [ Lire la suite ]

Retarder l’éjaculation, l’art de jouir et faire jouir

Si les hommes précoces ont besoin de retarder leur éjaculation pour vivre des relations sexuelles plus satisfaisantes, ils ne sont pas les seuls. Des hommes qui se retiennent plus de ... [ Lire la suite ]